AACV

JOURNÉE EN BOURGOGNE

Excursion

FEMME DE LETTRE, ARCHITECTURE ET ART BRUT EN BOURGOGNE !
Nous vous proposons une journée à la fois insolite et littéraire dans la région de Saint-Fargeau.

Votre programme :
Résultat de recherche d'images pour "maison de colette"©Amis de Colette
- Matin : Visite guidée de la Maison natale de Colette à Saint Sauveur en Puisaye. 
Colette est l’un des plus grands écrivains français. Un de ceux qui ont porté la langue française à un point de perfection rarement égalé. Elle fut également une femme parmi les plus libres de son temps, une source d’inspiration pour des générations de lecteurs et de lectrices, une pionnière et un exemple dans l’émancipation et la libération de la femme au XXe siècle. C’est dans la maison natale de Saint-Sauveur-en-Puisaye, entre ses murs, dans ses jardins, que Gabrielle Colette a acquis, auprès de sa mère, Sido, sa connaissance des plantes et des bêtes, l’attention aiguë à tout ce qui veut vivre, l’amour de la liberté et cet art de percevoir le monde à travers tous les sens qui deviendront les marques d’un style unique dans toute l’histoire de la littérature. Mieux qu’une simple maison d’écrivain, la maison natale de Colette est le seuil de sa création littéraire.
Résultat de recherche d'images pour "la maison de Colette"©maison de Colette.fr
Venez découvrir ou redécouvrir la vie et l’oeuvre de celle qui, toute sa vie, resta fidèle à un pays, la Puisaye, et à une région, la Bourgogne !

- Déjeuner et temps libre à Saint Sauveur

- Après-midi :
©Guédelon.fr
* Le Château de Saint Fargeau : Ce château classé Monument Historique est l’un des plus beaux monuments de Bourgogne.

Histoire du Château

L'histoire du Château de Saint-Fargeau s'étend sur 10 siècles. En 980, Héribert Evêque d'Auxerre et demi-frère d'Hugues Capet élève un rendez-vous de chasse fortifié. Du Xe au XVe siècle, le château a pour propriétaires des familles illustres : les seigneurs de Toucy, de Bar, et le célèbre argentier de Charles VII, Jacques Cœur. A partir de 1453, Antoine de Chabannes fait construire sur les bases de l'ancienne forteresse le château actuel, avec sa forme pentagonale, flanqué de six grosses tours. En 1652, Anne-Marie Louise d'Orléans, la Grande Mademoiselle cousine germaine de Louis XIV, condamnée à cinq ans d'exil à la suite des événements de la Fronde s'installe à Saint-Fargeau. Elle fait intervenir l'architecte Le Vau sur les façades intérieures du château. Il laisse un des plus beaux exemples de classicisme français. La famille Lepeletier acquiert le château en 1713. Louis Michel Lepeletier, conventionnel célèbre, vota la mort de Louis XVI et mourut assassiné.
Le Château de Saint Fargeau est le "personnage" central du roman de Jean d'Ormesson Au plaisir de Dieu.
Depuis 1979, le Château de Saint-Fargeau est la propriété de Michel Guyot.
Image associée

* La Fabuloserie. Pour terminer cette grande journée nous ferons étape par l’incroyable Fabuloserie.
Ouvert en 1983 au public, La Fabuloserie est un lieu imaginé et conçu par l’architecte Alain Bourbonnais pour abriter sa collection « art hors-les-normes ». Cette expression fut suggérée à Alain Bourbonnais par Jean Dubuffet, qui souhaitait que le terme « art brut » soit réservé à sa collection. Elle désigne des productions insolites réalisées par des autodidactes.
Après avoir ouvert une galerie à Paris entre 1972 et 1982, l’Atelier Jacob, Alain Bourbonnais décide de créer, avec son épouse Caroline, un musée qu’il nomme « La Fabuloserie ».L’espace se compose d’une « maison-musée » où sont exposées plus de mille créations allant des dessins de Yanko Domsic aux bourrages de Francis Marshall, en passant par l’étonnante production des Turbulents d’Alain Bourbonnais lui-même. Un musée de plein air, dit « le jardin habité », présente les sculptures d’habitants-paysagistes : Camille Vidal, Jules Damloup, les girouettes de Jean Bertholle et l’étonnant manège de Petit Pierre.
Le lieu
Résultat de recherche d'images pour "la fabuloserie"©petitbazar.canalblog
Tout au long de sa vie de créateur et plus encore de collectionneur, l’architecte Alain Bourbonnais s’est interrogé sur la manière de présenter sa collection. Au milieu des années 70, il réfléchit à un lieu qui, à partir de sa collection apparentée à l’art brut et de la nécessité de la mettre en espace, soit à même de rendre compte du caractère hors-normes des œuvres hors-réseaux qu’il collectionne.

Ce musée offre un cadre singulier pour une collection hors-normes. Le terme de « maison-musée » indique d’emblée le caractère anti-institutionnel du lieu que Dubuffet qualifia d’ « Anti-Beaubourg décentralisé », de « Puissante citadelle du Marginal ».

©La Fabuloserie

Date: 6 septembre 2018 07:15

Lieu: Saint Sauveur en Puisaye / Saint Fargeau / Dicy

Lieu de rendez-vous: Château de Villemomble à 07h15.
Conférencier: des musées
Tarif unique: 64 €

Propulsé par iCagenda

Les sorties